Publicité

Contrôle technique deux-roues : les motards n'en démordent pas

Lorsque l'on possède sa voiture, il est obligatoire de réaliser certaines opérations, comme souscrire à une assurance et réaliser son contrôle technique.

Un contrôle technique très contesté

Cela est indispensable et permet de s'assurer que sa voiture est en bon état. Mais les deux-roues étaient jusqu'alors exemptés, cela va bientôt changer. En effet, Le 15 avril prochain, le contrôle technique des deux-roues motorisés (CT2RM) sera progressivement mis en place. Mais avant l'arrivée de cette échéance, les manifestations de motards opposés à cette mesure se multiplient. Ces protestations sont le plus souvent organisée à l'initiative de la Fédération française des motards en colère (FFMC), qui multiplie les actions. La mobilisation de la fédération s’étend à l’échelle nationale, mais les antennes départementales jouent également un rôle essentiel. Un exemple récent est celui de l’antenne de la Vienne (FFMC 86). Son président, Manuel Repentin, exhorte à poursuivre la lutte, affirmant que la bataille n’est pas encore terminée. Il explique en effet que "Ces contrôles techniques, c’est du vol organisé, mis en place à l’initiative d’un lobby européen mené notamment par l’enseigne Dekra. Ils affirment que 8 % des accidents des deux-roues motorisés sont dus à des problèmes techniques alors qu’en réalité c’est moins de 0,5 %".

Une vive mobilisation contre le contrôle technique

Concernant le boycott des centres pratiquant le CT2RM, la FFMC vient de dévoiler une nouvelle arme : une carte régulièrement mise à jour par la communauté recensant les centres à éviter. En effet, pour les opposants à cette mesure,...Lire la suite sur Autoplus