Pour contester l'élection, le camp Trump brandit une fausse Une qui annonçait Gore vainqueur en 2000

Clément Boutin
·1 min de lecture
Tim Murtaugh a brandi une fausse une sur Twitter pour attaquer les médias - Twitter - Politicalgates
Tim Murtaugh a brandi une fausse une sur Twitter pour attaquer les médias - Twitter - Politicalgates

Depuis l'annonce de la victoire de Joe Biden à la présidentielle américaine, le camp Trump ne cesse d'affirmer que le candidat démocrate a perdu et estime que le Républicain a bel et bien gagné l'élection.

Dans cette optique, Tim Murtaugh, le directeur de la communication de la campagne de Donald Trump, a affirmé, dimanche, sur Twitter que "les médias ne désignent pas le président". Dans son tweet, aujourd'hui supprimé, l'homme a partagé une Une du Washington Times qui annonçait la victoire d'Al Gore le 8 novembre 2000, voulant souligner que le quotidien s'était donc trompé, la présidentielle ayant été gagnée cette année-là par George W. Bush.

Or, cette Une n'a jamais existé, comme l'a expliqué le média lui-même sur le réseau social.

"Ces photos ont été retouchées. Le Washington Times n'a jamais publié une manchette sur le 'Président Gore'", s'est justifié le quotidien.

Actions en justice

Comme le rappelle le site web Snopes, qui s'occupe de vérifier les fausses informations circulant sur Internet, la Une du Washigton Times du 8 novembre 2000 titrait bien sur la victoire de George W. Bush.

Il y a 20 ans, l'affrontement entre Al Gore et George W. Bush s'était éternisé pendant 36 jours, en raison de demandes de recomptages en Floride, et s'était achevé sur une décision de justice.

Donald Trump, qui a dénoncé, sans apporter de preuves, des fraudes en faveur du démocrate, a promis des actions en justice dans trois Etats, le Wisconsin, le Michigan et la Pennsylvanie, pour avoir gain de cause.

Article original publié sur BFMTV.com