Publicité

Contentieux judiciaire : L’ex-chroniqueur de TPMP Nicolas Pernikoff répond à Guillaume Genton et dénonce des propos "mensongers et dénigrants"

Abaca

C’est un communiqué pour le moins inattendu qu’a dévoilé Guillaume Genton ce vendredi 22 septembre. En effet, le chroniqueur de TPMP a décidé d’attaquer son ancien collègue Nicolas Pernikoff, qui a quitté l’équipe de Cyril Hanouna. C’est un contentieux financier qui oppose les deux hommes et Guillaume Genton, via son entreprise, a décidé d’attaquer en justice les sociétés "La nouvelle", "No Site" et "Five", détenues par Nicolas Pernikoff. Il reproche à l’ancien dirigeant de France Télévisions de ne pas lui avoir versé un total estimé à "165 520,71 Euros TTC". "Ces sociétés, qui se présentent comme des entreprises sérieuses, et qui assurent la communication de nombreuses marques dans le domaine de la beauté (René Futerer, Aderma, Ducray, Klorane) et qui produisent des émissions pour le service Public ('Silence, ça pousse' sur France 5) ne règlent pas leurs factures depuis plus d'un an et demi à de nombreux prestataires, dont les sociétés du Groupe Genton", déplore l’entreprise du chroniqueur. Ce lundi 25 septembre, Nicolas Pernikoff a décidé de sortir du silence. Dans un communiqué dévoilé par le site de Jean-Marc Morandini, l’ex chroniqueur de TPMP "dément formellement les propos mensongers et dénigrants de Monsieur Genton et entend rétablir la réalité des faits".

À lire également

Guillaume Genton attaque en justice l’ex-chroniqueur de TPMP Nicolas Pernikoff

"La société 'La nouvelle' a collaboré par le passé avec la société Blondinet dirigée par Mr Genton. En raison des difficultés qui ont frappé le secteur de la communication et de la publicité pendant et depuis la crise sanitaire, la société 'La nouvelle' a demandé à bénéficier d’une procédure de sauvegarde afin d’apurer son passif ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi