"S'ils sont contaminés, ils vont propager le virus. L'urgence c'est d'abriter les SDF" : Annie, bénévole et co-fondatrice d'"Abri de Femmes" interpelle Emmanuel Macron

Si la population française est appelée à s'enfermer chez elle pour limiter la propagation du coronavirus, les personnes sans-abri sont les laissés-pour-compte du confinement. Annie, bénévole et co-fondatrice de l'association "Abri de Femmes", dénonce le manque de dispositions du gouvernement d'Emmanuel Macron à l'égard des plus vulnérables. "Pourquoi ne met-on pas à disposition les logements Airbnb ?" s'interroge-t-elle ? Outre le manque d'abris, elle invite les gens à faire preuve de générosité vis-à-vis de cette population toujours plus exposée aux risques sanitaires et à la précarité.

Elle a été interviewée par Elsa Wolinski pour son émission Décomplexé.e.s.