Publicité

Le constructeur chinois HiPhi met ses opérations en pause pour six mois

L’usine de Shanghai a fermé ses portes

Dans un virage abrupt pour l'industrie des véhicules électriques, le fabricant chinois Human Horizons Group, connu pour son label haut de gamme HiPhi, a annoncé la mise en suspens de ses activités pour une période minimale de six mois. Ce revirement accentue les indices d'un resserrement durable dans le domaine, exacerbé par le ralentissement de la croissance et les tensions commerciales.
Dimanche dernier, l'usine établie à Shanghai a fermé ses portes, empêchant les employés d'accéder à leurs postes. Pourtant, HiPhi a récemment élargi sa présence en Europe en lançant deux modèles, le X et le Z. Mais tout n’est pas rose, et aujourd’hui, l'entreprise se trouve au cœur d'une crise. D’après Bloomberg, l’entreprise a nié ces allégations, mais des informations évoquent des fermetures de magasins et des retards de paiement à certains fournisseurs.

Un secteur sous tension

La crise financière de Human Horizons pourrait également mettre en péril un accord de 5,6 milliards de dollars conclu en juin de l'année dernière avec le ministère saoudien de l'investissement. Cet accord visait à collaborer au développement, à la fabrication et à la vente de véhicules électriques.
Il faut dire que la demande des consommateurs est en déclin, et les tensions commerciales entravent les perspectives d'exportation. Des entreprises comme WM Motor et la division VE de China Evergrande Group flirtent déjà avec la faillite, signalant une crise plus étendue dans le secteur.
Cette crise chez Human Horizons soulève des interrogations...Lire la suite sur Autoplus