Publicité

Constructeur automobile recherche gloire éphémère

Les constructeurs aiment bien recevoir des prix pour leurs voitures. En même temps, qui n’aimerait pas voir son travail récompensé ? Cependant, derrière ces remises de prix se cache aussi tout un business, parfois opaque, qui flirte un peu avec les limites du genre.

J’ai assisté ce mardi 23 janvier à la remise des trophées de L’argus, un évènement qui fait partie des rendez-vous appréciés dans le microcosme de l’automobile. La soirée a réuni au moins 300 personnes dans la joie et la bonne humeur. Parmi les lauréats, certains se retrouvent aussi en compétition pour le titre le plus prestigieux du marché automobile européen : le Car of the Year (ou COTY, pour les intimes).

And the winner is…

En attendant les résultats du Car Of The Year européen, prévu fin février, les trophées de L’argus donnent une première tendance de l’avis des journalistes sur les modèles phares de 2024.

Le grand gagnant des trophées de L’argus est le Peugeot e-3008, qui devient « voiture de l’année » du média. Boostées par ce résultat, les équipes de la marque se sentent déjà pousser des ailes en s’imaginant faire le grand chelem avec le titre européen. Du designer au chef de projets que j’ai rencontrés lors de cette soirée, tous croient aux chances de leur modèle.

Peugeot e-3008 voiture de l'année par L'argus // Source : L'argus
Peugeot e-3008 voiture de l'année par L'argus // Source : L'argus

Peugeot e-3008 voiture de l’année par L’argus // Source : L’argus

Cependant,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Voitures finalistes du Car of the Year 2023 // Source : Car of the Year - Facebook