Publicité

"On consomme, on jette": le coup de gueule de Genesio sur le départ d'Aulas de l'OL

"On consomme, on jette": le coup de gueule de Genesio sur le départ d'Aulas de l'OL

Entraîneur de Rennes depuis 2021, Bruno Genesio (56 ans) reste intimement lié à Lyon, où il est né et a mené une grande partie de sa carrière à l’OL. Alors, le technicien accuse le coup quatre jours après l’éviction de Jean-Michel Aulas de son poste de président qu’il occupait depuis 1987.

"On ne respecte plus forcément ce qui a été fait, le passé. On consomme, on jette"

Formé à Lyon, Genesio a porté les couleurs de l’équipe première pendant dix ans (1985-1995) avant de revenir dans l’encadrement en 2007, puis de passer quatre ans comme entraîneur n°1 (2015-2019). Malgré un départ un peu houleux, il conserve un profond respect pour son ancien président et accuse un peu le coup après son départ soudain décidé par John Textor, nouvel actionnaire du club.

"J’ai été très surpris parce que je l’ai appris par la notification d’un journal, a expliqué Genesio ce vendredi en conférence de presse. C’est surprenant, presque choquant. Pour moi, il restera le président de l’OL. C’est l’OL. C’est lui qui a tout construit, il a permis au club de gagner des titres. Avant qu’il n’arrive, Lyon n’avait gagné que des Coupes de France. Il a permis à l’OL de gagner sept titres consécutifs, des Coupes et plein de choses. Mais aussi de construire un club exceptionnel, quasiment unique en France de par sa construction sportive mais aussi tous les structures avec le stade et ce qu’il y a autour. Pour moi, il restera l’OL, c’est lui qui représentera tout le temps le club et beaucoup de Lyonnais pensent comme moi."

Il conclut en regrettant le procédé des propriétaires. "C’est le reflet de notre société d’aujourd’hui, a-t-il conclu. On ne respecte plus forcément ce qui a été fait, le passé. On consomme, on jette. C’est regrettable, encore plus pour quelqu’un qui a apporté énormément à Lyon mais aussi au foot français et au sport français en général."

Article original publié sur RMC Sport