Publicité

Conseils avant de partir vivre à Majorque

Doris Kirch conseille depuis vingt ans les Allemands qui émigrent à Majorque, aussi bien des retraités que des jeunes nomades numériques. Le magazine Stern lui a demandé quelques conseils pour bien réussir son expatriation dans cette île espagnole réputée pour sa beauté.

Quelques idées reçues

Elle commence par mettre en garde contre les “idées utopiques” de la vie sur place. En effet, elle a observé que certaines personnes pensent que “c’est un paradis où il suffit de connaître l’allemand et où il fait toujours beau”. En réalité, “ceux qui ne parlent pas couramment l’allemand, l’espagnol et l’anglais à Majorque sont très limités dans leurs perspectives d’emploi. Une dame m’a récemment contactée. Elle ne parlait que l’allemand, mais ne voulait pas travailler comme employée dans un restaurant tenu par des Allemands. J’ai dû lui faire comprendre que ça ne marche pas comme ça.” Par ailleurs, les formalités administratives se font en espagnol. La météo idyllique est aussi trompeuse lorsqu’on est expat et non touriste : “On ne la ressent pas autant à la piscine ou dans l’hôtel climatisé que dans le travail quotidien.”

Le climat

Le changement climatique justement est un sujet qui semble peu concerner les Espagnols par rapport aux Allemands. Doris Kirch note pourtant que la température de l’eau est celle de la mer des Caraïbes… Si cela peut sembler agréable de prime abord, les personnes âgées avec des problèmes de santé, surtout s’il s’agit de maladies cardiovasculaires, doivent faire attention. Il vaut également mieux, précise Doris Kirch, s’installer dans le sud-ouest de l’île, où les médecins sont plus facilement joignables. Autre point plus inattendu lié à la météo : les propriétaires de chiens doivent savoir qu’il n’est pas possible de promener son animal sur l’asphalte chaud.

Argent et logement

Une des erreurs classiques des expatriés est de prévoir trop peu d’argent. Selon Doris Kirch, on peut rapidement dépenser 10 000 euros les premiers mois pour le déménagement et les dépenses imprévues. Les loyers à Palma sont en effet très élevés. Si l’on décide d’acheter sa résidence, il faut penser aux coûts occasionnés par l’installation quasi incontournable de la climatisation.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :