Publicité

Le Conseil constitutionnel annule l’élection du député LR Meyer Habib

Le député Meyer Habib, apparenté LR, a vu son élection être annulée par le Conseil constitutionnel vendredi 3 février.  - Credit:ARTHUR NICHOLAS ORCHARD / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Le député Meyer Habib, apparenté LR, a vu son élection être annulée par le Conseil constitutionnel vendredi 3 février. - Credit:ARTHUR NICHOLAS ORCHARD / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Meyer Habib, député apparenté LR de la 8e circonscription des Français de l'étranger, a vu son élection annulée par le Conseil constitutionnel vendredi 3 février. Selon les juges, les soutiens de l'élu se seraient livrés à des « irrégularités et manœuvres de nature à altérer la sincérité du scrutin ». Un nouveau scrutin doit donc être organisé dans les trois mois. L'organe chargé du contentieux électoral a, en revanche, confirmé l'élection du député LFI William Martinet, rejetant un recours qui concernait la 11e circonscription des Yvelines.

Ces deux décisions mettent un terme à l'examen par le Conseil constitutionnel des recours déposés contre les résultats des législatives de juin 2022. Au total, il aura prononcé sept annulations (contre huit après celles de 2017). Le 27 janvier, il avait annulé l'élection de Bénédicte Taurine (LFI) dans l'Ariège et, le 20 janvier, celles d'Éléonore Caroit (Renaissance) dans la 2e circonscription des Français établis hors de France (Amérique latine), et de Karim Ben Cheïkh (Nupes) dans la 9e circonscription des Français hors de France (Maghreb et Afrique de l'Ouest).

Ces nouvelles annulations s'ajoutent aux trois élections qu'il avait déjà invalidées début décembre, ce qui avait provoqué des législatives partielles en janvier.

Également visé par une enquête pour « détournement de fonds publics »

Concernant l'élection dans la 8e circonscription des Français de l'étranger, qui recouvre notamment Israël, la Grèce et l'Italie, l [...] Lire la suite