Publicité

La conquête de l'Ouest : la face cachée de l'expansion américaine

En 1803, les Etats-Unis, qui ont déclaré leur indépendance le 4 juillet 1776, rachètent la Louisiane à Napoléon. Ce territoire immense est une terra incognita, peuplée d’Amérindiens et remplie de mystères, où seuls les trappeurs se sont risqués. Plus pour longtemps ! En 1804, l’expédition de Lewis et Clark, mandatée par le président Jefferson, part de l’embouchure du Missouri dans l’Illinois avec un fol objectif : atteindre pour la première fois la côte Pacifique, à 6 000 km de là.

Mission accomplie le 7 novembre 1805, après un voyage semé d’embûches. Les expéditions se multiplient. Elles permettent de cartographier des terres jusque-là inconnues et aux Etats-Unis de se lancer dans une politique expansionniste. Rachat de la Floride à l’Espagne, annexion du Texas et de la Californie… L’objectif est désormais de conquérir l’ensemble du continent… et de le civiliser ! Une idéologie, baptisée « la destinée Manifeste », fondatrice des Etats-Unis. Les premières caravanes de pionniers vont mettre le cap vers l’ouest pour coloniser cette terre promise. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, un demi-million de colons entame ce voyage plein de promesses. Et de dangers.

Cette « terre promise » n’est pas vierge. Elle est déjà habitée, depuis des siècles, par les Amérindiens. Des traités de cohabitation sont bien signés, mais ils sont piétinés par les colons qui accaparent toujours plus de terres. Le président James Monroe (1817-1825) décide de déporter les populations autochtones de Floride (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les incroyables images 3D du Titanic pourraient révéler de nouveaux secrets
Ancien testament : l'étonnante origine mésopotamienne de l'arche de Noé
L'étonnante histoire de l'évolution du nom de l'Irak
Préhistoire : tout savoir sur la mystérieuse migration d'Homo sapiens
Ce roi de France a eu le règne le plus court de l'histoire, à peine 20 minutes !