Conjuring : La Malédiction de la Dame blanche est-il relié à l'univers de James Wan ?

Corentin Palanchini x Emmanuel Itier
Le réalisateur de "La Malédiction de la Dame blanche" a volontairement placé quelques clins d’œil à la saga Conjuring dans son film, en plus de l'apparition du père Perez, personnage déjà vu dans "Annabelle".

La Dame blanche fait-elle partie du Conjuring-verse ? La rumeur se propage depuis qu'un personnage du film Annabelle joué Tony Amendola (le père Perez), est annoncé au casting de La Malédiction de la Dame blanche. Ce film d'horreur est produit par James Wan (créateur de l'univers Conjuring) et mis en scène par Michael Chaves, dont c'est le premier long métrage. Au micro d'AlloCiné, le réalisateur a teasé qu'il y avait des easters eggs à l'univers Conjuring dans son film :

Nous avons conçu le film comme s'il était isolé [de toute saga]. La Dame blanche existe depuis bien plus longtemps que n'importe quel univers sauf... le nôtre ! Mais notre film se tient indépendamment. Si vous me demandez s'il y a des détails cachés, il y a définitivement des choses que le public devra trouver pour vraiment s'approprier le film.

C'est donc à demi-mot que le réalisateur confirme que La Malédiction de la Dame blanche est relié à l'univers Conjuring. Le seul des easters eggs officiel à cette date est la présence du précité Père Perez. Dans Annabelle, le prêtre donnait aux héros des conseils en exorcisme, avant d'être lui-même confronté au démon. Il n'était jamais réapparu dans la saga. L'action d'Annabelle se situe en 1967 et celle de la Dame blanche en 1973, donc la présence du père Perez est logique en termes de chronologie.

Lancé en 2013, le premier Conjuring (Les dossiers Warren) a initié une vague de cinq films d'horreur sortis depuis 2018. Trois longs métrages sont encore à venir dont Conjuring 3 qui entre bientôt en tournage et vise une sortie au 16 septembre 2020. Les deux autres films à venir sortent cette année. La poupée maléfique Annabelle revient pour une troisième aventure le 10 juillet et avant cela, les spectateurs découvriront la Malédiction de la Dame blanche, en salle le 17 avril :