Congrès LR: Bertrand refuse une primaire "sous forme déguisée" et veut rencontrer les autres candidats

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Le président (ex-LR) des Hauts-de-France Xavier Bertrand à l'Hôtel Matignon, à Paris, en septembre 2020 - Alain JOCARD © 2019 AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le candidat à la présidentielle, dans un entretien accordé au Figaro, ne souhaite pas participer à "un congrès d'affrontement" et propose une rencontre aux autres prétendants à l'investiture LR.

"Je suis celui qui peut battre Emmanuel Macron et Marine Le Pen". C'est un nouvel ultimatum que Xavier Bertrand aux Républicains. Opposé à l'idée de participer à une éventuelle primaire de la droite, le candidat à la présidentielle prend ses distances sur le congrès organisé par les Républicains pour départager les prétendants à l'investiture.

"J'ai toujours indiqué que je demanderai le soutien de ma famille politique", rappelle le président des Hauts-de-France au Figaro, mais si un congrès de rassemblement a du sens, un congrès d'affrontement nous replongerait dans les divisions de la primaire de 2016 [...] Je propose aux autres candidats que l'on se rencontre très rapidement, avant le 13 octobre".

Compte à rebours avant le calendrier LR

Un date loin d'être anodine: c'est le 13 octobre que le bureau politique des Républicains examinera l'admissibilité des candidatures des prétendants à l'investiture. 

"Les adhérents LR ont écarté la primaire, ce n'est pas pour en refaire une sous une forme déguisée", fustige encore Xavier Bertrand qui note tout de même que "par le passé, les congrès ont permis de se rassembler et de créer une dynamique.

Une nouvelle qui ne semble pas convenir du côté de la candidate Valérie Pécresse. "Il y a eu un vote, des règles ont été choisies par les militants ds un contexte où le congrès était accepté par tous, ce n’est pas pour changer les règles cinq jours après", confie à BFMTV un proche de la présidente d'Île-de-France.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Xavier Bertrand et son énorme lapsus : « Les Français ne me font pas confiance "

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles