Congrès LR: 45% des militants veulent Xavier Bertrand comme candidat de la droite, selon un sondage

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand lors d'une séance photos, le 1er juillet 2021 à Paris - JOEL SAGET © 2019 AFP
Le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand lors d'une séance photos, le 1er juillet 2021 à Paris - JOEL SAGET © 2019 AFP

Si Valérie Pécresse rallie les cadres des Républicains, Xavier Bertrand, lui, conserve une longueur d'avance dans les enquêtes d'opinion menées autour de la course à la désignation de la droite en vue de la présidentielle. De quoi consolider son statut de favori, à un peu plus d'un mois du congrès LR qui doit permettre aux militants de choisir leur champion. Une compétition interne qui l'oppose, entre autres, à la présidente du Conseil régional d'Île-de-France mais aussi à Michel Barnier.

Solide favori du congrès

Ce dimanche, dans le JDD, un sondage opéré par l'Ifop a en effet exploré les cotes des candidats. Et lorsqu'il s'agit de savoir "qui" ils "souhaitent voir désigné candidat à la présidentielle par les adhérents LR lors du congrès du 4 décembre", les premiers intéressés - les seuls qui seront en mesure de voter le jour J - citent le président du Conseil régional des Hauts-de-France pour 45% d'entre eux.
Derrière lui, Michel Barnier fait au moins jeu égal avec Valérie Pécresse. 26% des militants opteraient même pour lui de préférence à la présidente du Conseil régional d'Île-de-France.

Valérie Pécresse concentre quant à elle les espoirs de 23% des encartés. Philippe Juvin, Éric Ciotti et Denis Payre, également candidats à cette investiture, sont très nettement décrochés.

876450610001_6279534808001

Présidentielle: Bertrand transforme l'essai

Que les Français et les adhérents LR veuillent voir Xavier Bertrand compléter le plateau de la présidentielle est une chose, mais voteraient-ils en sa faveur pour autant quand l'heure viendra au printemps prochain?
Ainsi, le même sondage conduit par l'Ifop pour le JDD ce dimanche a demandé à son panel s'il serait "prêt" à voter pour l'un ou l'autre des candidats à la désignation des Républicains lors du scrutin. Et Xavier Bertrand transforme l'essai: 39% des Français interrogés se disent "prêts" à glisser un bulletin à son nom dans l'urne contre seulement 31% à Valérie Pécresse et Michel Barnier à 29%. La cote de Philippe Juvin s'établit à 16%, tandis que celle du député élu dans les Alpes-Maritimes, Eric Ciotti, s'élève à 15%. Un signal encourageant pour les trois premiers cités, mais qu'il convient de ne pas confondre avec une intention de vote, plus significative.

Le sondage a été conduit par l'IFOP entre les 28 et 29 octobre auprès d'un échantillon représentatif de 1507 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas, à travers un questionnaire autoadministré en ligne. La marge d'erreur de celui-ci est comprise entre 1,4 et 3,1 points.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles