Publicité

Conflit Hamas-Israël : les médiateurs veulent prolonger la trêve

La prolongation de la trêve pour 48 heures doit permettre la libération de 20 otages du Hamas.  - Credit:KHALED DESOUKI / AFP
La prolongation de la trêve pour 48 heures doit permettre la libération de 20 otages du Hamas. - Credit:KHALED DESOUKI / AFP

La trêve entre Israël et le Hamas entre mercredi dans son sixième jour avec un nouvel échange attendu d'otages israéliens contre des prisonniers palestiniens, au moment où les médiateurs internationaux multiplient les efforts pour obtenir un cessez-le-feu plus durable. « Lueur d'espoir et d'humanité au milieu des ténèbres de la guerre », selon le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres. La prolongation de la trêve pour 48 heures doit permettre la libération de 20 otages du Hamas et de 60 prisonniers palestiniens supplémentaires, a indiqué le Qatar, principal médiateur dans les négociations.

Chaque jour depuis vendredi, le Hamas relâche une dizaine de femmes et d'enfants enlevés lors de son attaque sanglante du 7 octobre en Israël, contre la libération de trois fois plus de prisonniers palestiniens. Douze otages (dix Israéliennes et deux Thaïlandaises) et trente prisonniers palestiniens ont ainsi encore été libérés mardi soir. Selon les médias israéliens, le gouvernement d'Israël a reçu mardi la liste des otages que le Hamas doit libérer mercredi. Aucune confirmation officielle n'a toutefois été formulée.

À LIRE AUSSI La propagande pro-Hamas prend ses aises sur Instagram

L'accord de trêve, négocié avec l'appui également de l'Égypte et des États-Unis, a déjà permis la libération de 60 otages israéliens et de 180 Palestiniens écroués dans des prisons israéliennes. Vingt et un otages étrangers, en majorité des Thaïlandais vivant en Israël, ont été libérés ho [...] Lire la suite