Conflit au Tigré : les patients affluent à l'hôpital de la ville de Mekele

L'Éthiopie se prépare à des élections régionales et législatives le 21 juin prochain. Ces élections n'auront pas lieu dans la région du Tigré où un conflit a lieu entre les séparatistes et le gouvernement central sévit depuis plus de sept mois. À Mekele, la capitale régionale du Tigré, la situation est relativement calme mais les blessés affluent des campagnes et les habitants font part de leur désarroi. Le gouvernement assure de son côté que la situation sécuritaire et humanitaire s'améliore. Reportage de la correspondante France 24, Maria Gerth-Niculescu.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles