Le confinement a-t-il vraiment changé les passions des Français ?

·2 min de lecture

49 % des Français se sentent plus cultivés qu'avant le confinement. Il faut dire que 74 % des habitants de l'Hexagone se sont découvert de nouvelles passions et centres d'intérêts pendant cette période de retour à soi. Mais ces hobbies survivront-ils au déconfinement ? Une large étude réalisée auprès de plus de 21 200 personnes* lève le voile.

Les Français, plus cultivés grâce au confinement

Près de 8 Français sur 10 (74 %) ont découvert de nouveaux centres d'intérêt pendant le confinement. Et plus précisément les femmes, chez qui la proportion grimpe à 81 %, contre 67 % des hommes. Grâce à ces nouvelles habitudes, près de la moitié des Français (49 %) se sentent davantage cultivés qu'avant le confinement. Mais ce sont cette fois les hommes qui sont sur représentés : ils sont 52 % à éprouver ce sentiment contre 45 % des femmes.

Les activités les plus pratiquées par les Français durant le confinement

  1. Faire la cuisine : 77 % des interrogés (81 % des femmes et 72 % des femmes) se sont davantage mis aux fourneaux pour occuper leur temps libre.

  2. Regarder des films/séries : 70 % des sondés (68 % des femmes et 71 % des hommes) ont visionné davantage leur petit écran pendant le confinement.

  3. Ecouter de la musique : 59 % des Français (57 % des femmes et 61 % des hommes) ont joué les mélomanes lorsqu'ils étaient confinés chez eux.

D'autres ont fait des visites virtuelles (57 %), bricolé (52 %), lu des livres (46 %), joué à des jeux vidéo ou de société (38 %) et fait du sport (31 %).

Les passions des Français après le déconfinement

Le confinement a modifié en profondeur les passions des Français. Ainsi, s'ils souhaitent continuer à assister à des concerts (cités par 64 % des répondants), faire la cuisine (58 %) et pratiquer du sport (53 %) après...

Lire la suite sur Femina.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles