Confinement : les parents peuvent signaler les supermarchés qui refusent leurs enfants

Margot Ruyter

Refusées à l’entrée de plusieurs supermarchés pour être venues faire leurs courses avec leurs enfants, de nombreuses familles monoparentales pourront alerter Marlène Schiappa par courriel.

Rejeter les familles monoparentales « est une discrimination, le Défenseur des droits en a rappelé le principe », accuse Marlène Schiappa, dans un communiqué publié ce vendredi. En plein confinement, des parents célibataires se sont plaints d’avoir été refusés à l’entrée de supermarchés. Certaines enseignent utilisent le prétexte du confinement pour refuser les groupes de plusieurs personnes. Le problème ? Les familles monoparentales n’ont pas d’autre choix que se déplacer avec leurs enfants. Une réalité que la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes a tenu à rappeler. « En période de confinement, il n’est pas possible pour les mères ou les pères isolés de faire garder leurs enfants et, en fonction de leur âge ou de leur situation, pas toujours souhaitable de les laisser seuls », peut-on lire.

‍ ‍ ‍ ‍ Suite à des témoignages de mères isolées refusées ou stigmatisées à l’entrée de certains magasins, je mets en place un mail dédié à ces signalements. dgcs-coursesparentsisoles@social.gouv.fr Détails dans le communiqué ci-dessous pic.twitter.com/qgodB5knmM

— MarleneSchiappa (@MarleneSchiappa) April 10, 2020

« Afin de permettre à tous les parents de pouvoir faire leurs courses dans le respect des mesures barrières et des règles fixées par les autorités, le Secrétariat d’État chargé de l’égalité femmes hommes et de la lutte contre les discriminations ouvre ce jour...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi