Le confinement nouveau est arrivé !

Par Thibaut Déléaz, à Lyon
·1 min de lecture
Peu de contrôles étaient réalisés par les forces de l'ordre ce vendredi matin, mais le confinement semblait plutôt bien respecté à Lyon.
Peu de contrôles étaient réalisés par les forces de l'ordre ce vendredi matin, mais le confinement semblait plutôt bien respecté à Lyon.

Rares sont les clients venus faire leurs courses au marché Saint-Antoine à Lyon ce vendredi matin. Contrairement au printemps, où ils avaient été forcés de fermer pour le confinement, les marchés n'ont cette fois-ci pas été interdits. Mais à part quelques clients fidèles, il y a presque plus de vendeurs que d'acheteurs sur ce marché lyonnais en ce premier jour de reconfinement.

« À cette heure-là, d'habitude, c'est plus animé », confirme Arnaud, primeur. Sans doute les Lyonnais ont-ils anticipé leurs achats. « On a eu beaucoup de monde mercredi et jeudi », acquiesce Annie Girard, 47 ans de marché avec sa boucherie-charcuterie familiale. Les deux commerçants sont « soulagés » d'avoir été autorisés à ouvrir cette fois-ci. « Pour l'instant, en tout cas, on est ouverts », se méfie Annie Girard, qui a peu goûté les images diffusées par les médias en mars du marché de Barbès à Paris bondé, « où tout le monde touchait tout ». « C'est ça qui nous a fait fermer. Ici, la distanciation est respectée. » Inquiet, Arnaud l'est aussi. « Ce n'est qu'un début, je pense que dans une semaine, tout est fermé. »

Interdits entre mars et mai derniers, les marchés ont cette fois-ci le droit de rester ouverts pendant le confinement. © Thibaut Déléaz / Le Point

Peu de contrôles

Dans les rues, il n'y a guère plus de monde. Sur la place des Terreaux déserte, difficile d'imaginer qu'hier soir encore les terrasses des bars débordaient de fêtards venus boire un dernier verre. Malgré l'abs [...] Lire la suite