"Je l'adore, il est en roue libre en plein JT, il en a absolument rien à faire" : Jean-Pierre Pernaut pousse un coup de gueule sur le confinement au JT de 13H

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·4 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Capture d'écran TF1
© Capture d'écran TF1

Alors qu'il est confiné chez lui depuis plusieurs semaines, Jean-Pierre Pernaut a fait une petite apparition dans le JT de TF1, ce vendredi 24 avril. Le présentateur en a profité pour passer un coup de gueule contre la façon dont le confinement est géré, et ce à plusieurs niveaux.

Ce midi, dans le journal de TF1 présenté par Jacques Legros, Jean-Pierre Pernaut a fait comme chaque jour un direct depuis son domicile, animant la pastille du 13h à la maison intégrée au JT. Et, à 39 jours de confinement, le présentateur vedette de la première chaîne semble avoir bonne mine... Mais est également en colère. Dans une longue diatribe, il a raconté sa "première sortie", précisant qu'il avait bien évidemment un motif pour sortir. Et il en a profité pour pousser un long coup de gueule.

Jean-Pierre Pernaut a le tournis

"Surprise", raconte-t-il. "Dans une ville à côté de chez moi, un monde fou sur les trottoirs, des adultes, des enfants qui jouent, sans masque, sans contrôle... Quel contraste avec les reportages où l'on nous montre des PV infligés à des gens qui se promènent tous seuls sur une plage, ou en montagne ou en forêt, alors qu'il n'y a aucun risque, dans des régions où il n'y a pas le virus. Tout ça paraît incohérent, comme les masques interdits en pharmacie et autorisés chez les buralistes, comme les fleuristes fermés pour le 1er mai mais les jardineries ouvertes, comme les cantines bientôt ouvertes mais les restaurants qui restent fermés... On a du mal à comprendre tout ça."

Le tout avant de conclure : "Et maintenant, avec les infos, un jour on parle d'un déconfinement par région, le lendemain, ce n'est plus par région, un jour l'école est obligatoire, le lendemain elle ne l'est plus... Tout cela donne le tournis !".

La diatribe de Jean-Pierre Pernaut étonne les internautes

Si Jean-Pierre Pernaut ne s'est jamais privé de donner son avis sur différents sujets à l'occasion du JT de TF1, il semblerait que les internautes ne s'attendaient pas à une telle prise de parole. Sur les réseaux sociaux, plusieurs d'entre eux font par de leur étonnement, et même de leur hilarité face aux commentaires du présentateur vedette de TF1. Pour eux, ce dernier est tout simplement "en roue libre". "Il craque", peut-on notamment lire sur Twitter.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Mais les fans de la vedette du 13h sont toujours derrière lui : plusieurs internautes ont salué sa prise de parole et sa façon de "dénoncer les incohérences" en "disant tout haut ce que tout le monde pense tout bas".

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

A LIRE AUSSI

> Jean-Pierre Pernaut en jean et claquettes : sa fille poste une surprenante vidéo

> Jean-Pierre Pernaut confiné : la belle surprise des journalistes de TF1 pour ses 70 ans

> "Ne sortez pas sans masque !" : Jean-Pierre Pernaut contourne les mesures gouvernementales et lance un appel à ses téléspectateurs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles