Confinement, écoles, télétravail… Ce qu'il faut retenir des annonces d'Emmanuel Macron

Source AFP
·1 min de lecture
« L'économie ne doit ni s'arrêter, ni s'effondrer », a souligné le président de la République.
« L'économie ne doit ni s'arrêter, ni s'effondrer », a souligné le président de la République.

Le couperet est tombé. Au cours d'une longue allocution, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d'un confinement à partir de vendredi sur tout le territoire national. Il entrera en vigueur à minuit et durera jusqu'au 1er décembre. Le chef de l'État a expliqué qu'il « cultive l'espoir de célébrer en famille ce moment si précieux de Noël et des fêtes de fin d'année ». Les nouvelles mesures seront présentées par Jean Castex jeudi à 18 h 30.

« L'économie ne doit ni s'arrêter, ni s'effondrer », a souligné le président de la République. « Je demande un très gros effort, tenons-le avec beaucoup de rigueur. » Emmanuel Macron a également appelé mercredi les Français, qui vont devoir vivre à nouveau sous confinement, « à ne pas céder au poison de la division », reconnaissant que cette période « difficile » éprouvait « notre résilience et notre unité ». « Je sais la lassitude et cette impression d'un jour sans fin qui tous nous gagnent, nous devons quoi qu'il arrive rester unis et solidaires et ne pas céder au poison de la division », a exhorté le chef de l'État.

Réévaluation du dispositif « tous les quinze jours »

« Tous les quinze jours, nous ferons le point sur l'évolution de l'épidémie, nous déciderons le cas échéant de mesures complémentaires et nous évaluerons alors si nous pouvons alléger certaines contraintes, en particulier sur les commerces », a précisé Emmanuel Macron. « Je sais que beaucoup de commerçants espéraient ne pas fermer, je sais que pour les co [...] Lire la suite