Confinement : à Paris, la solidarité entre riverains gagne du terrain

·1 min de lecture

Elles ont fleuri lors du premier confinement et gardé toute leur vigueur pour ce reconfinement… Parmi les nombreuses initiatives solidaires, une collecte alimentaire est reconduite dimanche par des habitants du 20e arrondissement. Il s'agit de leur sixième édition depuis avril. Une équipe de bénévoles réceptionnera les dons dimanche après-midi et lundi à La Maison des Fougères*, avant de les redistribuer le week-end prochain aux plus modestes. Repérable à sa devanture rouge, ce local associatif se situe dans l'un des quartiers les plus pauvres de Paris, entre le périph et le boulevard des Maréchaux. La mixité sociale constitue une autre caractéristique de ces pâtés de maison où les immeubles HLM jouxtent des rues coquettes telles celles de la Campagne à Paris, nouvelle adresse de François Hollande.

Au départ, une discussion par balcons interposés

 

Tout a commencé au printemps dernier sur des balcons, à l'heure des applaudissements pour le personnel soignant. Trois voisines très impliquées dans la vie locale discutaient de l'urgence d'aider les riverains dans le besoin. La conversation a gagné un autre étage où un couple venait d'évoquer un projet similaire avec la famille vivant sur le même palier qu'eux.

Le lendemain, une réunion était organisée sous un tilleul de la cour. Un SMS adressé à une amie graphiste porta immédiatement ses fruits : une esquisse d'affiche était envoyée par e-mail le soir même. "On ne pouvait plus reculer, la première collecte était organisée dix jour...


Lire la suite sur LeJDD