Publicité

Condamné pour viol, Daniel Alves organise une fête deux jours après sa sortie de prison

Daniel Alves aurait pu s’abstenir. Condamné en première instance à quatre ans et demi de prison pour viol, l’international brésilien est sorti de prison lundi après s’être acquitté du paiement d'une caution d'un million d'euros. Au lieu de la jouer profil bas dans l’attente de son procès en appel, celui qui a passé un an en cellule a célébré sa sortie en participant à... une fête. C’est en tout cas ce qu’assure un journaliste dans l’émission de TV espagnole "This is Life."

"Violeur!"

Dès mardi soir, soit le lendemain de sa sortie de prison, une fête a été organisée par le joueur de 40 ans, à son domicile pour l’anniversaire de son père, Domingos Alves Da Silva. Les festivités auraient duré jusqu’à 5 heures du matin. Des amis et la famille de Dani Alves étaient présents.

Une nouvelle qui ne devrait pas arranger la cote de popularité de l'ancien joueur des Pumas, au plus bas depuis que l’affaire de viol pour laquelle il a été condamné a éclaté début 2023. "Violeur" ont crié des passants présents ce jeudi matin alors que Daniel Alves sortait du tribunal pour respecter, comme chaque semaine, une des obligations imposées par le tribunal dans le cadre de sa mise en liberté provisoire.

Article original publié sur RMC Sport