Condamné pour provocation à la haine, Zemmour lie de nouveau délinquance et immigrés

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le candidat d'extrême droite a estimé qu'il n'y aurait "quasiment plus" de délinquance avec "l'immigration zéro", alors qu'il a été déjà plusieurs fois condamné pour "provocation à la haine et à la violence."

Le candidat d'extrême droite à la présidentielle Eric Zemmour, condamné plusieurs fois pour incitation à la haine, a de nouveau lié délinquance et immigrés ce mercredi, affirmant sur Public Sénat qu'il n'y aurait "quasiment plus" de délinquance avec "l'immigration zéro".

Eric Zemmour a été plusieurs fois condamné pour ses propos notamment sur l'immigration. Le 17 janvier, il a été condamné à 10.000 euros d'amende pour provocation à la haine après avoir qualifié les mineurs migrants isolés de "voleurs", "assassins", "violeurs" sur la chaîne CNews en 2020. Il a fait appel.

"Vous pensez vraiment qu'avec une immigration zéro il n'y aura plus de délinquance ?", l'a interrogé mercredi la journaliste de Public Sénat. "Ah, il n'y en aura quasiment plus, oui. Ca j'en suis sûr", a affirmé le candidat à la présidentielle.

"C'est-à-dire ? Il n'y a que des immigrés qui sont délinquants dans ce pays?", l'a relancé l'intervieweuse. "Oui. En tout cas, des immigrés ou des enfants d'immigrés", a-t-il affirmé.

Aucune preuve

Cette affirmation ne repose toutefois sur aucun document officiel, les statistiques ethniques qui permettraient d'isoler les "enfants d'immigrés" étant interdites en France. Le dernier rapport annuel "Insécurité et délinquance" du ministère de l'Intérieur traduit certes une surreprésentation des personnes de nationalité étrangère dans la commission de certains délits mais aucunement qu'ils en seraient les seuls auteurs.

Selon ce document, 38% des auteurs présumés de vols violents sans armes sont ainsi de nationalité étrangère alors qu'ils représentent 7% de la population. Parmi les personnes mises en cause pour des cambriolages, 66% sont par ailleurs de nationalité française, 23% sont issues d'un pays d'Afrique et 8% sont issues d'un autre pays européen, selon ce même rapport.

"Les voyous" doivent "avoir peur"

Eric Zemmour a déroulé son programme contre l'immigration: "un référendum" pour "changer le cadre juridique", "la fin du regroupement familial", un droit d'asile limité à une "poignée de gens", la suppression du "droit du sol", l'expulsion des "délinquants étrangers vers leurs pays"...

Au sujet de la sécurité, le candidat a par ailleurs précisé la réforme qu'il entendait mener en matière de "légitime défense" et de "droit de riposter". Eric Zemmour explique s'inspirer de la notion de "défense excusable" à la suisse.

Selon lui, "il ne doit plus y avoir de proportionnalité" de la menace, pour être en situation de "légitime défense". "Les voyous doivent prendre leurs risques, s'ils attaquent, c'est eux qui doivent avoir peur". "Les commerçants braqués, les citoyens cambriolés et les policiers en danger auront enfin le droit de riposter aux voyous", avait-il dit samedi lors de son meeting de Cannes (Alpes-Maritimes).

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Président.e. 2022 - Anne Hidalgo sur Éric Zemmour : "Il y a une responsabilité collective à avoir laissé ce type de personnage dont les paroles relèvent du délit"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles