Publicité

Condamné à mort exécuté par inhalation d’azote aux Etats-Unis : chronologie d'une première mondiale

Peine de mort effroyable outre-Atlantique. L’Etat américain de l'Alabama a procédé ce jeudi 25 janvier à l’exécution par inhalation d’azote d’un détenu. Une première dans le monde. Le prisonnier a été déclaré mort à 20 heures 25 heure locale. D’après le New York Times, la Cour de suprême des Etats-Unis avait rejeté un recours visant à suspendre l’exécution. Retour, en quelques dates, sur cette exécution inédite.

Kenneth Smith : coupable du meurtre sanglant d’une femme en 1988

Au cœur de cette exécution : un homme de 58 ans, du nom de Kenneth Eugene Smith. Incarcéré dans le cadre d’une affaire d’homicide, il est l’un des trois hommes condamnés à mort pour le meurtre par arme blanche d'Elizabeth Dorlene Sennett en mars 1988. D’après des documents judiciaires, la victime de 45 ans, mère de deux enfants avait été poignardée à dix reprises par un individu et par Kenneth Smith, âgé de 22 ans au moment des faits en Alabama.

Image

Une photo du détenu Kenneth Smith. © REUTERS

Le mari de la victime, Charles Sennett, avait recruté les trois criminels pour tuer sa femme. Ce pasteur avait tout orchestré afin de toucher l’assurance vie qu’il avait souscrit pour sa femme Elizabeth. En contrepartie, Charles Sennett avait promis aux malfaiteurs 1000 dollars chacun.

En 1996, sa condamnation à mort controversée

Après enquête, Kenneth Smith a été condamné à la peine capitale en 1996. Lors de l'audience, 11 jurés sur 12 avaient vot...


Lire la suite sur ParisMatch