Publicité

Les concerts, ça me saoule : merci Pierre de Maere de m'avoir fait changer d'avis à 30 ans !

Les concerts, ca me saoule : merci Pierre de Maere de m'avoir fait changer d'avis à 30 ans ! 
Pierre de Maere en concert au festival Solidays qui fête cette année ses 25 ans sur la pelouse de l'hippodrome de Longchamp à Paris, France, le 25 juin 2023. © Jeremy Melloul/Bestimage - BestImage, Jeremy Melloul / Bestimage
Les concerts, ca me saoule : merci Pierre de Maere de m'avoir fait changer d'avis à 30 ans ! Pierre de Maere en concert au festival Solidays qui fête cette année ses 25 ans sur la pelouse de l'hippodrome de Longchamp à Paris, France, le 25 juin 2023. © Jeremy Melloul/Bestimage - BestImage, Jeremy Melloul / Bestimage

Confession trop intime : j'ai vu plus de spectacles de stand up que de concerts dans ma vie. C'est dire ! Zéro passion donc pour ce type d'événement surcoté. Surprise : le show qu'a proposé Pierre de Maere au Zénith ce 28 mars a chamboulé ma vision des choses.

Quand on a l'habitude de sillonner les rues parisiennes en quête de "sorties" (ce gros mot qui fout bien la pression), force est de constater que le concert apparaît comme une évidence. Vous savez, cette activité sociale qui consiste à rester debout trois heures pour écouter en live un album qu'on connaît par coeur, le tout entrecoupé de cris et d'applaudissements aussi automatiques qu'une réponse de Chat GPT. Le kiff absolu quoi.

>> Avec 20 ans de retard, j'ai binge-watché Dr House (merci Netflix) et ma santé mentale n'a pas été épargnée <<

Clairement, les sorties ciné, expos et pièces de théâtre ponctuent davantage ma vie que les concerts. Mais si j'en ai vécu d'excellents, le bât blesse dès qu'on se retrouve face à un(e) artiste ou groupe qu'on admire : chanson que l'on attend mais qui sera snobée, ou pire, massacrée (sans parler des medleys, cette invention de l'enfer), beats trop forts qui recouvrent des voix trop timides (concert de rap, je crie ton nom), attente interminable...

Je pensais être condamné à vivre dans le seum ma vie entière concernant cette expérience que j'appréhende tant que je suis même parvenu à voir plus de stand up en trente ans que de chanteurs sur scène. C'est dire ! Et pourtant, ce 28 mars 2024 au Zénith, j'ai adoré ma vie. Oui.

>> Je ne loupe aucun film d'horreur au cinéma, et celui-ci a (enfin) trouvé la recette géniale pour me hérisser les poils <<

Pour cela, je dois...

Lire la suite


À lire aussi

Undead Unluck : l'anime censuré par Disney+ et la suite avec l'épisode 12 jamais diffusée ? On a la réponse
Esports World Cup 2024 : on connaît le premier jeu de la compétition la plus attendue des gamers !
Le monde des séries en deuil : l'acteur Chance Perdomo (Gen V, Les Nouvelles Aventures de Sabrina) est mort à 27 ans