Publicité

Un concert de Taylor Swift pourrait priver l’Olympique lyonnais de Groupama Stadium en cas de barrage L1/L2

Taylor Swift donnera un concert au Groupama Stadium le 2 juin 2024, soit le jour d’un éventuel match de barrage L1/L2.
MATT WINKELMEYER / Getty Images via AFP Taylor Swift donnera un concert au Groupama Stadium le 2 juin 2024, soit le jour d’un éventuel match de barrage L1/L2.

CONCERT - Ce serait un imbroglio des plus improbables pour l’Olympique lyonnais. Actuellement derniers de Ligue 1 et après avoir déjà vu deux coaches renvoyés depuis le début de saison, les Lyonnais sont en lutte pour éviter la relégation. S’ils venaient à se reprendre, ils pourraient bien se trouver à la 16e place du classement en fin de saison, synonyme de barrage contre un club de Ligue 2 pour savoir qui évoluera dans l’élite la saison prochaine. Et se retrouveraient alors face à un casse-tête impliquant… Taylor Swift.

OM-OL : le match de Ligue 1, reporté à cause de violences, sera rejoué le 6 décembre

En effet, dans le cadre de sa tournée The Eras Tour, la chanteuse de 33 ans se produira six fois en France l’an prochain. L’interprète de Wildest Dreams donnera notamment quatre concerts à Paris à La Défense Arena les 9, 10, 11 et 12 mai 2024, puis deux à Lyon les 2 et 3 juin 2024 au Groupama Stadium.

Or, comme l’a remarqué le journal local Le Progrès, les barrages entre le vainqueur des « playoffs » de Ligue 2 et le 16e de Ligue 1 sont prévus les 30 mai et 2 juin 2024, soit le même jour que le concert lyonnais de Taylor Swift. En cas de 16e place en fin de saison en Ligue 1, les Gones pourraient donc se retrouver à devoir céder leur stade à une chanteuse pour un match on ne peut plus important.

Selon nos confères du Progrès, la LFP (Ligue de Football Professionnel) a rappelé que les matchs de barrage L1/L2 sont maintenus au 30 mai et 2 juin prochains. En revanche, aucune information concernant un éventuel report du concert de la chanteuse de 33 ans n’a été évoquée. On peut en revanche imaginer une inversion du calendrier pour permettre aux Lyonnais, s’ils venaient à se retrouver dans un tel cas de figure, de jouer le match aller à domicile et le retour à l’extérieur. Au vu de leur situation actuelle, on image en tout cas qu’une 16e place sera déjà bien plus enviable que leur position de lanterne rouge actuelle.

À voir également sur Le HuffPost :

Un supporter du FC Nantes tué avant le match contre Nice lors des heurts, une enquête ouverte

Le Havre : des supportrices portent plainte pour « agression sexuelle » après des matchs au stade Océane