Publicité

"Je comprends que Mumu ait souffert" : Catherine Lara se confie sur l’homophobie dans le milieu du cinéma dénoncée par Muriel Robin

La journaliste Nathalie Lévy anime l’émission En Aparté, dans laquelle une personnalité vient échanger avec elle sur son parcours. Ce lundi 11 mars, c’était au tour de Catherine Lara de se rendre dans l’appartement de Canal+. Venue faire la promotion de son nouveau spectacle musical centré sur la danse et intitulé Identités, la rockeuse de diamants a notamment évoqué lors de cette conversation sa relation avec Muriel Robin et les récents propos tenus par l’actrice sur l’homosexualité dans le milieu du 7ème art. En premier lieu, la chanteuse a tenu à revenir sur son "homosensualité" comme elle aime à se définir.

"Je dis toujours homosensualité parce que ça me semble être plus proche de ce que je ressens. L'amour, dans tous les cas de figure, c'est toujours extraordinaire. Je n'ai pas envie d'être dans un tiroir", a-t-elle expliqué dans le programme de Canal+.

Nathalie Lévy a tenu à ce qu'elle approfondisse sa réponse. "Vous parlez de tiroir (...) Est-ce que vous avez le sentiment en revanche, vous, d'avoir été mise dans un tiroir ? Je vous pose la question parce que vous vous êtes aimées avec Muriel Robin, vous êtes restées très, très proches, Muriel est venue nous voir et elle nous a parlé de ces tiroirs, de ces portes qui se sont fermées parfois, même souvent au cinéma…", lui a-t-elle dit.

À lire également

"Je me suis vécue comme une demi-femme" : Isabelle Nanty évoque sans filtre son infertilité

L'artiste âgée de 78 ans a alors donné son avis sur la question. "Je pense que c'est certainement plus évident dans le cinéma que dans mon monde musical. Moi, je n'ai pas souffert de ça. Je comprends que Mumu ait souffert, peut-être que c'est vrai, si elle le ressent, ça doit être vrai. J'ai été mise dans un tiroir par les autres, mais je n'y suis pas du tout. Ce tiroir-là, je ne suis pas rentrée dedans, je n'y rentrerai jamais, je me sens une femme tout à fait libre, libre d'a...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi