Publicité

Ces compléments alimentaires provoqueraient de multiples hospitalisations et 5 décès, au Japon

Depuis le 27 mars, un complément alimentaire anti-cholestérol vendu auprès d’une cinquantaine d'entreprises au Japon et à Taïwan fait scandale. La levure de riz rouge qu’il contient serait la cause de l’hospitalisation de plus d’une centaine de personnes, au Japon.

Fin mars, des médias nippons rapportaient l’hospitalisation de 144 personnes pour des problèmes rénaux au Japon et un cas à Taiwan. En cause ? Les spécialistes soupçonnent la levure de riz rouge “beni koji” contenue dans les compléments alimentaires vendus par le groupe Kobayashi Pharmaceutical. Le nombre d’hospitalisés a, depuis, augmenté, passant à 154 victimes hospitalisées, rapporte le ministère de la Santé japonais, le 2 avril. Le groupe pharmaceutique a par ailleurs annoncé l'ouverture d'une enquête concernant cinq décès suspects. L’autorité de santé japonaise, quant à elle, enquête toujours pour identifier quelle substance présente dans cette levure est en cause.

Dans un communiqué, l'organisation Kobayashi Phamaceutical, basée à Osaka (Japon), déclare “regretter” de ne pas avoir communiqué plus tôt à ce sujet en annonçant le rappel de trois gammes de produits, alors même que l’entreprise avait déjà reçu un premier signalement par un médecin, le 15 janvier. Depuis, la structure a procédé au rappel de ces produits et de nombreuses sociétés dont les aliments contiennent aussi cette levure de riz rouge (saké pétillant, assaisonnement pour salade, pâte de soja fermentée) les ont retirés du marché.

Ça peut aussi vous (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Morts maternelles : le suicide est la première cause de mortalité chez les femmes enceintes, selon l’Inserm
Tryptophane : quel est cet acide aminé qui améliore la qualité du sommeil et notre humeur ?
Ce que mange la mère pendant la grossesse pourrait modifier le visage de l'enfant
Combien de temps dure un arrêt circulatoire ?
Pour quelle raison les humains n'ont ils plus de queue ?