Publicité

Complément d'enquête sur Cyril Hanouna : des SMS troublants révélés, Jacques Cardoze tape du poing sur la table

Alors que le "Complément d'enquête" sur Cyril Hanouna est très attendu, son nouveau chroniqueur Jacques Cardoze a d'ores et déjà sorti les griffes. Sur X, il a descendu le journaliste Tristan Waleckx après ses accusations sur celui qui est surnommé "le parrain du PAF".

Ce jeudi 30 novembre, un nouveau numéro de Complément d'enquête va être diffusé en deuxième partie de soirée, dès 23h sur France 2. Et celui-ci sera consacré à Cyril Hanouna. Véritable roi du PAF, l'animateur suscite l'admiration autant qu'il pose des questions. La journaliste Virginie Vilar qui signe le documentaire a tenté d'y voir plus clair sur sa personne controversée en entrant en contact avec 250 personnes, dont 32 collaborateurs de Touche pas à mon poste. Et elle y a parfois fait des découvertes édifiantes.

En effet, invité de Télématin, le présentateur de Complément d'enquête, Tristan Waleckx, a notamment révélé que, sur le plateau de Touche pas à mon poste, "tout est scénarisé". "Les paroles qui paraissent libres ne le sont pas du tout. On a découvert des SMS qui sont envoyés aux chroniqueurs disant : 'Cyril veut que tu dises ça là-dessus'", a-t-il rapporté, prenant l'exemple d'un débat sur la peine de mort où deux chroniqueurs auraient été obligés de se prononcer "pour". "On se retrouve donc avec des chroniqueurs qui sont obligés de sourire et qui sont obligés de dire qu'ils sont pour la peine de mort et ils le font à regret. Certains se retrouvent chez eux le soir en pleurs parce qu'ils se rendent bien compte qu'ils sont obligés de faire des choses qu'ils ne veulent pas faire", a-t-il ajouté. Ces déclarations n'engagent que Tristan Waleckx...

Jacques...

Lire la suite


À lire aussi

Complément d'enquête sur Cyril Hanouna : révélations sur sa fortune et ses bateaux, une réussite sur laquelle il reste discret
Complément d'enquête sur Cyril Hanouna : témoignage inédit d'un ami d'enfance de l'animateur dans TPMP
"Mensonge sur mensonge..." : Jacques Cardoze descendu par ses ex-collègues après ses propos sur Complément d'enquête