Publicité

On a vu le numéro de « Complément d’enquête » consacré à Jordan Bardella sur France 2

Complément d'enquête dresse le portrait de Jordan Bardella, jeune président du Rassemblement national, jeudi 18 janvier.  - Credit:Alain ROBERT/SIPA / SIPA / Alain ROBERT/SIPA
Complément d'enquête dresse le portrait de Jordan Bardella, jeune président du Rassemblement national, jeudi 18 janvier. - Credit:Alain ROBERT/SIPA / SIPA / Alain ROBERT/SIPA

À peine Emmanuel Macron nommait-il Gabriel Attal plus jeune Premier ministre de la Ve République que Marine Le Pen adoubait Jordan Bardella pour s'installer à Matignon en 2027 si elle était élue à l'Élysée. Le magazine d'investigation Complément d'enquête revient sur France 2, jeudi 18 janvier à 22 h 30, avec un portrait du jeune président du Rassemblement national, intitulé : « Le grand remplaçant ».

Le storytelling du politique de 28 ans est mis à mal par plusieurs témoignages et documents qui viennent écorner son image de gendre idéal qui monte dans les sondages.

À LIRE AUSSI Gabriel Attal-Jordan Bardella : le match qui vient

Jordan Bardella derrière un compte Twitter anonyme ?

« C'était une coquille vide », tacle Pascal Humeau, ancien journaliste, désormais communicant, qui assure avoir, pendant quatre ans, transformé l'image du jeune politique via des séances de média training, avant de se brouiller avec lui. L'histoire de Bardella est parfaitement rodée : c'est celle d'un enfant de Seine-Saint-Denis, qui aurait grandi au contact de la réalité des banlieues, subissant les fins de mois difficiles. Adhérant de la fédération départementale du Front national à 16 ans, il est repéré par Florian Philippot, qui voit en lui la figure de la dédiabolisation du parti d'extrême droite. Il le propulse conseiller régional à 20 ans.

Selon trois anciens proches de Jordan Bardella – l'un d'entre eux témoigne face caméra –, ce dernier se serait caché derrière un compte Twit [...] Lire la suite