Publicité

"Complètement hors de contrôle" : la syphilis fait des ravages aux États-Unis

"Hors de contrôle" : c'est le mot utilisé par les spécialistes américains, exaspérés, pour qualifier l'ampleur de l'épidémie d'infections sexuellement transmissibles actuellement en cours aux États-Unis. La présentation du dernier rapport sur les MST du Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) a, selon leurs termes rapportés par Science Alert, "encore une fois" montré l'étendue du phénomène, avec plus de 2,5 millions de cas signalés de chlamydia, de gonorrhée (chaude-pisse) et de syphilis en un an, en 2022. La première de toutes ces pathologies, qui se transmettent via un rapport sexuel non protégé, est toujours la chlamydia. Mais l'épidémie la plus inquiétante, selon l'institution de santé fédérale américaine, est celle de la syphilis.

Car la hausse des cas de cette infection moyenâgeuse, dont on attribue à tort l'arrivée en Amérique à Christophe Colomb, atteint un stade où elle est qualifiée de "véritable problème de santé publique". En 5 ans, le pays a dénombré un bond de 80 % de contaminations à la syphilis. Il faut dire que le premier stade de la maladie, très contagieux, peut passer inaperçu. Il s'agit de plaies qui apparaissent autour de la bouche ou des organes génitaux, qui peuvent disparaître sans traitement. Mais cela signifie que pendant ce temps, le malade peut tout de même transmettre à son tour l'infection à travers des lésions, que ce soit vaginales, anales, ou orales, et pendant la grossesse, via le placenta. C'est d'ailleurs là que se trouve (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Faire pousser et consommer de la salade dans l’espace : un risque pour les astronautes
Quelle est la différence entre un bouton, un furoncle et un abcès ?
Manger trop de sucre accentuerait la calvitie précoce des hommes
La "gratitude" peut-elle vraiment nous soigner ?
Combien de temps dure une gastro ?