Compiègne : des policiers et des pompiers pris à partie devant un lycée bloqué

·1 min de lecture
BFMTV

Des policiers et des pompiers ont été pris à partie, ce lundi matin, lors de violences devant le lycée Mireille Grenet à Compiègne (Oise). Quatre personnes ont été interpellées à ce stade.

Ce lundi matin, aux alentours de 7h30, des feux de palettes et de poubelles ont été allumés devant le lycée Mireille Grenet, à Compiègne (Oise). Des pompiers, accompagnés de policiers, ont été appelés sur place. Ils ont été pris à partie par une vingtaine de jeunes qui les ont attaqués avec des tirs de mortiers et des projectiles, indiquent des sources concordantes à BFMTV.

Les jeunes s'en sont également pris à une voiture de la police. Ils ont volé à l'intérieur un casque de maintien de l'ordre et des boucliers. Les objets ont depuis été retrouvés par les policiers.

Quatre personnes interpellées

Philippe Marini, maire Les Républicains de Compiègne, a assuré sur notre antenne que "le calme est revenu", aux alentours de 10h00, devant le lycée. Il ne savait pas si des lycéens ou des éléments extérieurs étaient à l'origine des violences, ni si elles étaient en lien avec les blocages qui ont eu lieu dans différents établissements scolaires au moment de la rentrée.

Quatre personnes été interpellées à ce stade. Un sapeur-pompier a été blessé à l'avant-bras.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles