Publicité

Ces communes de Loire-Atlantique ont du mal à faire corriger l'orthographe de leur nom

Ces communes de Loire-Atlantique ont du mal à faire corriger l'orthographe de leur nom
Le panneau de la commune Juigné-des-Moutiers, en Loire-Atlantique, 2019 - Google Street
Le panneau de la commune Juigné-des-Moutiers, en Loire-Atlantique, 2019 - Google Street

Un changement de lettre à l'origine de confusions. Plusieurs communes de Loire-Atlantique voient leur nom être mal orthographié par l'administration. L'erreur crée des soucis administratifs dont se plaignent les maires de ces localités, rapporte dimanche Ouest France.

"On ne s’en sort pas!"

"Au secours! On ne s’en sort pas avec cette histoire de nom!", lance Brigitte Maison, maire de Juigné-des-Moutiers, village d'un peu plus de 300 habitants, localisé entre Rennes et Nantes.

Ce qui cause l'agacement de cette élue? L'orthographe aléatoire de sa commune, tantôt écrite Juigné-des-Moutiers, tantôt Juigné-les-Moutiers, sur les registres administratifs, selon les périodes. L'origine de cette erreur est inconnue.

Si le changement d'une seule lettre peut paraître dérisoire, il est à l'origine de confusions administratives qui agacent l'élue.

Une erreur de l'Insee

Même problème un peu plus au sud, à Saint-Aignan de Grand Lieu. Dans le bourg d'un peu moins de 4000 habitants, on déplore une double erreur: la disparition du "de", effacé accidentellement par l'Insee et celle de deux espaces.

La commune est ainsi écrite "Saint-Aignan-Grandlieu" sur certains documents officiels, alors qu'un décret présidentiel avait pourtant clairement entériné le nom d'origine en 1908.

Le nom de la commune pas reconnu par les GPS

Juste au nord de Nantes, le maire de Grandchamp-des-Fontaines a déjà pris les choses en main. Fatigué de voir le nom de sa commune être écrit avec un -s en trop, François Ouvrard a fait officiellement rectifié l'erreur via un décret entré en vigueur le 1er janvier dernier.

La faute venait cette fois aussi de l'Insee qui, en 1921, avait orthographié la commune Grandchamps avec un -s, l'enregistrant tel quel dans le Code officiel géographique.

Par effet domino, cette erreur est reprise par différentes instances administratives et crée des difficultés chez les cabinets de notaires qui ne reconnaissent pas le nom de la commune. Même chose avec les appareils GPS.

Le -s en trop a désormais disparu et Grandchamp-des-Fontaines a enfin retrouvé cette année son nom d'origine, après plus d'un siècle d'imbroglios.

Article original publié sur BFMTV.com