Publicité

Combien coûte l’équivalent du Passe Navigo dans les capitales européennes ?

Les Franciliens peuvent-ils vraiment se plaindre des prix pratiqués pour le Passe Navigo ? Pour vous donner une idée, nous avons comparé les tarifs avec plusieurs autres capitales européennes.

Londres, Berlin, Rome… Combien coûte l’équivalent du Passe Navigo dans les capitales européennes ? (Crédit : Getty Images)

Les Franciliens vont encore devoir débourser plus d’argent pour prendre le métro et le RER. Ile-de-France Mobilités a voté cette semaine une nouvelle hausse du Passe Navigo pour 2024. Son prix pourrait dépasser la barre symbolique des 100 euros en 2024 alors que l'abonnement mensuel a déjà augmenté de 12%, passant de 75,20 à 84,10 euros par mois il y a plusieurs mois. Suite à cette nouvelle hausse à venir, nous avons voulu savoir où se situait Paris par rapport aux autres capitales européennes. Est-il plus intéressant financièrement de prendre le métro à Berlin, Rome ou Stockholm ?

À LIRE AUSSI >> Quelle ville possède les meilleurs transports en commun en 2023 ?

En Europe, Londres reste de loin la capitale européenne dans laquelle les transports en commun sont les plus onéreux. Le métro londonien s’étend sur 421 kilomètres de rails contre 220 kilomètres à Paris, ce qui en fait le réseau le plus vaste du Vieux Continent. En fonction des zones choisies par les usagers, il faudra débourser entre 156,3 livres (180 euros) et 407,50 livres (469 euros) chaque mois pour prendre le "Tube". Le prix d'un ticket individuel varie lui de 7,70 livres (9 euros) à 14,10 livres (16,20 euros) contre 2,10 euros à Paris. À ce prix-là, les Londoniens bénéficient de quelques avantages comme la gratuité pour les enfants de moins de 11 ans sur tout le réseau et un service de nuit le week-end sur plusieurs lignes.

Très étendu, le métro de Londres est aussi celui qui propose l'abonnement le plus cher d'Europe, et de loin. (Photo Tolga Akmen / AFP)
Très étendu, le métro de Londres est aussi celui qui propose l'abonnement le plus cher d'Europe, et de loin. (Photo Tolga Akmen / AFP)

Rome et Madrid moins chères que Paris

À Berlin, où la ville est découpée en trois zones tarifaires, les prix se rapprochent de ceux de Paris. Comptez 86 euros mensuels pour l’abonnement le moins cher et 107 euros pour couvrir toute la capitale allemande. Selon une récente étude, la ville disposerait du meilleur réseau de transport au monde avec 97% des Berlinois satisfaits."Confortables, sûrs et toujours à l'heure, les transports en commun de Berlin sont un délice", écrivait le magazine Time Out à l’origine de l’enquête. À Madrid, les premiers prix sont inférieurs à ceux pratiqués à Berlin et Paris. Pour un abonnement qui donne accès à tout le centre-ville, les usagers devront dépenser 54,60 euros. En revanche, il faudra payer 131,80 euros pour la zone la plus éloignée du centre qui s’étend jusqu’à Tolède.

Le métro de Berlin est plébiscité par ses usagers, avec un taux de satisfaction de 97%, le meilleur au monde. (Photo David GANNON / AFP)
Le métro de Berlin est plébiscité par ses usagers, avec un taux de satisfaction de 97%, le meilleur au monde. (Photo David GANNON / AFP)

À LIRE AUSSI >> 5 choses à savoir sur la RATP

De toutes les grandes capitales européennes, Rome est sans conteste la moins bien desservie par les transports en commun. Inauguré en 1955, le métro de la ville éternelle compte uniquement 60 kilomètres de voies et trois lignes, soit l’un des réseaux les moins étendus du continent. Cette offre restreinte se traduit dans les prix pratiqués : 35 euros par mois pour un service illimité.

Comme Rome, le réseau de métro d'Athènes n’est pas très étendu mais propose trois lignes qui relient le centre avec les principaux sites touristiques. La carte mensuelle, qui, comme presque partout, n’inclut pas le trajet vers l’aéroport, est fixée à 35 euros. À Prague, s’asseoir dans le métro, le bus et le tramway vous coûtera seulement 21,50 euros par mois. Vous prévoyez un long séjour à Vienne ? Il faudra débourser 51 euros pour profiter des 5 lignes de métro, 127 lignes de bus et 29 lignes de tramway de la ville "la plus agréable au monde."

Les prix pratiqués par le métro de Prague défient toute concurrence. (Photo MICHAL CIZEK / AFP)
Les prix pratiqués par le métro de Prague défient toute concurrence. (Photo MICHAL CIZEK / AFP)

La Scandinavie déroge à sa tradition

En Scandinavie, les prix sont globalement plus élevés qu’ailleurs en Europe. Cela se vérifie-t-il sur les prix des transports publics ? Pas vraiment puisque les tarifs restent dans les standards européens pour un service souvent impeccable. À Stockholm, l’abonnement mensuel revient à 84 euros pour les usagers soit peu ou prou le même prix qu'à Paris. Prendre les transports publics à Helsinki coûte 70,80 euros et à Oslo, l'une des villes où la vie est la plus chère au monde, les premiers prix restent inférieurs à ceux du Passe Navigo. Comptez 76 euros pour l'abonnement le moins onéreux à Oslo. En revanche, les prix s’envolent pour les usagers désirant couvrir l'ensemble des zones avec un abonnement mensuel à 195 euros. Les enfants, les jeunes, les étudiants et les seniors bénéficient, eux, d’un tarif beaucoup plus attractif.

VIDÉO - Le métro de Los Angeles diffuse de la musique classique pour réduire la criminalité