Publicité

En Colombie, une femme tente de prendre l’avion avec 130 grenouilles venimeuses dans son sac

INSOLITE - 130 grenouilles arlequin aux couleurs de l’arc-en-ciel, voici le contenu insolite de la valise de cette Brésilienne. Elle se dirigeait vers São Paulo, quand elle a été arrêtée par la police dans l’aéroport de Bogotá ce lundi 29 janvier par les autorités nationales.

Elle affirme avoir reçu les grenouilles en cadeau, de la part d’une communauté locale du sud de la Colombie. Pour les transporter, elle avait choisi un moyen très particulier : des boîtes de pellicules photographiques. Les grenouilles récupérées par la police colombienne étaient déshydratées et en état de stress, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de cet article. Selon la secrétaire colombienne de l’environnement Adriana Soto, la sanction pour détention de ces animaux peut toucher les 56.000 millions de pesos (plus de 13 millions d’euros).

Si la peine est si lourde, c’est que ces animaux sont très précieux. Les grenouilles Arlequin (Oophaga histrionica) vivent dans les forêts tropicales humides sur le Pacifique, notamment en Équateur et en Colombie. Son statut d’espèce en danger critique d’extinction la rend très prisée des collectionneurs privés, qui peuvent arriver à payer jusqu’à 1000 € par spécimen. Le trafic d’animaux sauvages est par ailleurs une pratique récurrente dans l’Amérique du Sud, vu la richesse de la biodiversité de cette région.

Cette marchandise de luxe est néanmoins très venimeuse. Bien qu’elle fasse la taille d’un pouce, la peau de cette grenouille sécrète une substance très toxique, utilisé traditionnellement par les populations indigènes pour la chasse.

À voir également sur Le HuffPost :

En Californie, un nouveau-né requin blanc repéré pour la toute première fois, affirme ce cinéaste animalier

L’Écosse emploie les grands moyens pour retrouver un macaque en cavale