Publicité

Collision à l'aéroport de Tokyo: Japan Airlines affirme que ses pilotes n'ont pas vu l'autre appareil

Ils n'ont pas vu l'appareil qu'ils s'apprêtaient à percuter. Les pilotes d'un avion de la Japan Airlines transportant 379 personnes n'ont pas vu l'appareil avec lequel ils sont entrés en collision mardi en atterrissant à l'aéroport de Tokyo-Haneda, a affirmé jeudi à l'AFP un porte-parole de la compagnie aérienne.

"Nous ne pouvions pas avoir de contact visuel (avec l'avion des garde-côtes), nous ont relaté les pilotes. Ils disent que c'est au moment même où les roues touchaient le sol ou étaient sur le point de toucher le sol qu'ils ont senti un impact", a déclaré ce porte-parole de la JAL, interrogé au sujet de l'accident qui a fait cinq morts parmi les six personnes à bord du Bombardier Dash 8 heurté.

"L'un des trois pilotes nous a dit avoir vu un objet juste avant l'impact", a-t-il ajouté.

Experts internationaux sur place

Mardi à 17h47 (9h47, heure de Paris), alors que la nuit était tombée sur Tokyo, le JAL516 en provenance de Sapporo dans le nord de l'archipel est entré en collision à l'atterrissage avec un plus petit appareil, qui s'apprêtait à décoller vers la péninsule de Noto (centre duvpays) où s'est produit un terrible séisme lundi.

L'impact a provoqué une impressionnante explosion et l'Airbus A350-900 a immédiatement pris feu, s'immobilisant quelques centaines de mètres plus loin sur le côté de la piste.

L'ensemble des passagers et membres d'équipage de l'appareil ont été évacués avant que cet avion de ligne ne soit complètement détruit par les flammes. Des enquêteurs japonais, français, britanniques et canadiens sont mobilisés afin d'expliquer cet accident.

Article original publié sur BFMTV.com