Des collèges et lycées évacués après des menaces d'attentat sur internet

© Witt

Des évacuations ont eu lieu lundi et mardi, jour de rentrée, dans une vingtaine d'établissements scolaires de France à la suite de menaces d'attentat à la bombe ou à l'explosif proférées sur des espaces numériques de travail (ENT) piratés, a-t-on appris de sources concordantes. L'ENT est un portail internet qui sert à relier parents, enseignants et élèves et à communiquer et échanger des informations sur la vie des collèges et des lycées.

Selon le ministère de l'Education nationale, contacté par l'AFP, "une vingtaine d'établissements (collèges et lycées) ont été concernés en France métropolitaine par ces messages porteurs de menaces d'attentat, principalement dans l'académie de Lille, et dans une moindre mesure dans celles de Créteil, Grenoble, Versailles, Normandie et Lyon". "Ces messages ont été repérés par des parents sur WhatsApp, Snapchat ou sur des ENT", a-t-on ajouté.

Selon une source policière, des messages ont été envoyés les 2 et 3 janvier sur les comptes ENT d'élèves. Il y a eu des évacuations pour "levée de doutes" dans des établissements de Seine-et-Marne ainsi qu'à La Madeleine (Nord), Rillieux-la-Pape (Rhône), Marseille, Caen ou encore Carvin (Pas-de-Calais).

Des "mails de menaces d'attentats sur les ENT"

Mardi matin, jour de reprise après les vacances de Noël, un lycée, un collège et une école, se trouvant dans le même périmètre, ont ainsi été évacués à Carvin "suite à une menace d'explosifs" contre le lycée, selon la préfecture. L'opération de déminage...


Lire la suite sur ParisMatch