Colère. Violences policières : la mort de la Salvadorienne Victoria Salazar scandalise le Mexique

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Des policiers municipaux du sud-est du pays ont maltraité et tué une réfugiée salvadorienne lors de son interpellation, selon une vidéo qui circule depuis sur les réseaux sociaux et dont “le contexte, estiment certains médias, n’est pas sans rappeler celui de George Floyd”.

La mort d’une réfugiée salvadorienne de 36 ans, Victoria Salazar, provoque une indignation grandissante au Mexique. La jeune femme est décédée lors de son interpellation violente par la police municipale de Tulum, dans l’État de Quintana Roo, dans la péninsule du Yucatán, dans le sud-est du pays.

Depuis sa mort, samedi 27 mars, une vidéo circule sur les réseaux sociaux montrant son “arrestation” par quatre policiers municipaux, dont une femme. Le quotidien El Universal résume les faits :

Les policiers intervenaient suite à un signalement pour trouble sur la voie publique et agressions, et ils ont interpellé une femme, qu’ils ont plaquée à terre sur le ventre et menottée. L’un des quatre agents l’a immobilisée en plaçant ses genoux sur son dos, la femme hurlait et gémissait, puis elle a arrêté de respirer​.”

Les quatre policiers ont été depuis suspendus et placés en détention préventive, accusés d’homicide. Le chef de la police municipale de Tulum a également été suspendu de ses fonctions.

À lire aussi: États-Unis. Mort de George Floyd : les jurés immédiatement plongés au cœur du drame

Selon le communiqué du parquet général de l’État de Quintana Roo, “la technique utilisée pour la maîtriser et la force déployée étaient disproportionnées et

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :