Publicité

Colère des agriculteurs : la FNSEA annonce des actions dans 85 départements d’ici à vendredi

Les agriculteurs maintiennent leur mouvement ce mercredi à travers tout le pays.  - Credit:Fernand Fourcade/SIPA / SIPA / Fernand Fourcade/SIPA
Les agriculteurs maintiennent leur mouvement ce mercredi à travers tout le pays. - Credit:Fernand Fourcade/SIPA / SIPA / Fernand Fourcade/SIPA

Des Hauts-de-France à la Côte d'Azur en passant par la Bretagne, les actions se poursuivent ce mercredi 24 janvier. Au lendemain de la mort d'une éleveuse et de sa fille sur un point de blocage, les agriculteurs cherchent à mettre la pression sur le gouvernement, en espérant des réponses concrètes à leurs demandes. Invité sur TF1 mardi soir, le président de la FNSEA, Arnaud Rousseau, a promis que les actions allaient « s'amplifier ».

« La RN145 est bloquée dans le sens Guéret-Limoges à partir de l'échangeur 54 (La Souterraine Est) », a prévenu la préfecture de la Creuse sur le réseau social X, tôt ce mercredi matin. La rocade de Bordeaux a été bloquée par près de 200 tracteurs dans la matinée. « Nous comptons y rester jusqu'à ce que nous ayons des réponses concrètes », a promis Serge Bergeon, secrétaire général de la FNSEA Gironde. Au sud-est, environ 70 tracteurs ont mené une opération escargot sur l'autoroute du soleil, au niveau du péage d'Orange dans le Vaucluse. L'action a mené à la fermeture de l'A7 dans le sens Marseille-Lyon, à hauteur d'Avignon.

Les accès aux autoroutes A89 et A10 menacent également d'être bloqués. Au niveau de Strasbourg, l'A4 risque également d'être fermée à partir de la mi-journée. Même constat pour la préfecture d'Occitanie et de la Haute-Garonne qui s'attend à une circulation « très difficile » sur l'A64, l'A61 et l'A62.

⚠️#Manifestations des #agriculteurs et des #taxis en #HauteGaronne le 24 janvier.

En raison de plusieurs [...] Lire la suite