Publicité

Colère des agriculteurs : « Un certain nombre d’actions vont être menées », promet la FNSEA

Les syndicats agricoles vont multiplier les actions pour exprimer leur colère.  - Credit:NATHALIE SAINT AFFRE / MAXPPP / PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI/MAXP
Les syndicats agricoles vont multiplier les actions pour exprimer leur colère. - Credit:NATHALIE SAINT AFFRE / MAXPPP / PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI/MAXP

« C'est de la colère qui s'exprime. » Interrogé sur France Inter ce lundi matin, Arnaud Rousseau, patron de la FNSEA, a réagi à la grogne des agriculteurs qui monte en France. Depuis jeudi, plusieurs dizaines d'exploitants bloquent l'autoroute A64, entre Toulouse et Bayonne. Des mouvements de protestation se déroulent partout en Europe, de la Pologne à la Roumanie, en passant par les Pays-Bas.

Le puissant syndicat agricole est attendu à Matignon en fin d'après-midi alors que le ministre de l'Agriculture, Marc Fesneau, a annoncé, dimanche, le report du projet de loi sur l'agriculture afin d'y ajouter une « simplification » du mille-feuille de normes et de réglementationsÀ LIRE AUSSI Arnaud Rousseau : « Les leaders politiques n'ont plus d'appétence pour les sujets agricoles »

Ce matin, au micro de France Inter, Arnaud Rousseau a prévenu : « Dès aujourd'hui, toute la semaine, et aussi longtemps qu'il sera nécessaire, un certain nombre d'actions vont être menées. » « Ce matin, le Tarn-et-Garonne a bloqué la centrale de Golfech pour dénoncer aussi les sujets énergétiques, au moment où on annonce une augmentation de la facture électrique. D'autres départements, notamment la Meuse, ont annoncé des actions dans les prochains jours », a-t-il poursuivi.

Nombreuses attentes

Le président de la FNSEA a prévu de poser de nombreuses questions au Premier ministre lors de l'entrevue prévue en fin d'après-midi. « J'ai écouté Gabriel Attal faire sa déclaration. Il a dit : “Je v [...] Lire la suite