Publicité

Colère des agriculteurs : 79 personnes ont été interpellées après des dégradations à Rungis

Pour la première fois depuis le début de la mobilisation, la police française a arrêté des personnes impliquées dans les manifestations d'agriculteurs en cours à travers le pays.

79 personnes ont été interpellées après une intrusion et des dégradations dans une zone du marché de Rungis, l'un des principaux objectifs du mouvement.

Les manifestants demandent une hausse des salaires, une aide pour faire face à la hausse des coûts et moins de réglementation. De son côté, le gouvernement a annoncé être prêt faire des concessions, mais n'a pas réussi à mettre un terme à cette action généralisée.

Près de 15 000 policiers ont été déployés, principalement en région parisienne, pour empêcher le convoi d'encercler la capitale. D'autres villes connaissent également d'importants blocages sur les grands axes routiers.

Des convois similaires paralysent également l'Italie. Les agriculteurs ont envahi les autoroutes et les rues de plusieurs grandes villes du pays pour dénoncer des problèmes semblables à leurs voisins.

Les gouvernements européens tentent de trouver des solutions avant les élections européennes de juin, au cours desquelles les mouvements pro-agriculteurs devraient réaliser de gros progrès.