Publicité

Colère des agriculteurs : 15.000 membres des forces de l'ordre mobilisés lundi

15.000 membres des forces de l'ordre seront mobilisés lundi pour éviter tout débordement autour des huit points de blocages prévus par des agriculteurs en colère en Île-de-France.

Le gouvernement a annoncé que 15.000 membres des forces de l'ordre seraient mobilisés lundi 29 janvier pour empêcher notamment que les tracteurs n'entrent dans "Paris et les grandes villes", alors qu'un "siège" de la capitale est prévu dès 14 heures par des agriculteurs en colère.

À l'issue d'une réunion interministérielle de crise, Gérald Darmanin a néanmoins rappelé que la position de son ministère était celle de la "compréhension du milieu agricole". Il ne souhaite ainsi "pas d'intervention sur les points de blocage" mais une "sécurisation" par les forces de l'ordre.

Huit points de blocage prévus lundi

Il a expliqué que le président Emmanuel Macron avait donné "pour consigne" de "garantir que les tracteurs ne se rendent pas à Paris et dans les grandes villes pour ne pas créer des difficultés extrêmement fortes", et également de faire en sorte que le marché international de Rungis "puisse fonctionner ainsi que les aéroports parisiens d'Orly et de Roissy".

De retour sur le terrain dimanche matin, le Premier ministre Gabriel Attal a juré "d'avancer vite" pour répondre à la colère des agriculteurs. Mais le président de la FNSEA, premier syndicat agricole français a lui exhorté le gouvernement à "aller beaucoup plus loin".

Malgré une accalmie, de nombreuses liaisons routières sont restées coupées dimanche, de la Normandie au Gard en passant par les Pyrénées-Atlantiques et la Meuse. La situation menace de se tendre encore avec un projet de blocage d'accès à Paris lundi à partir de 14 heures.

Huit "points de blocage" sont prévus: sur l'aire de Chennevières (autoroute A1), à hauteur de Jossigny (A4), à Ourdy (A5), Villabé (A6), au péage de Buchelay (A13), à Longivilliers (A10), entre le pont de Gennevilliers et la D311 (A15) et à hauteur de l'échangeur D301 de l'Isle-Adam (A16), a indiqué dimanche soir à l'AFP la FRSEA d'Ile-de-France.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - La FNSEA appelle au "calme et à la détermination" avant une "semaine de tous les dangers"