Publicité

La colère agricole progresse dans l’Union européenne

La colère agricole progresse dans l’Union européenne

Le monde agricole s’emporte à travers l’UE. Producteurs et éleveurs manifestent dans de nombreux Etats membres. Ils dénoncent la faible rémunération de leurs efforts, ils s’emportent contre les normes environnementales décidées par l’UE et ils s’inquiètent des accords commerciaux signés par les 27 avec différents partenaires. Barricades, opérations escargots, manifestation, le secteur veut se faire entendre.

"Nous écoutons très attentivement la voix des agriculteurs et je peux affirmer que nous en tiendrons compte dans notre travail. (...) Nous avons besoin d'une approche fondée sur le principe des "quatre S", à savoir la sécurité, la stabilité, la durabilité et la solidarité. Cette approche devrait être incluse dans l'avenir de la politique agricole commune", répond le Commissaire européen en charge de l’Agriculture, Janusz Wojciechowski.

L’extrême droite cherche à capitaliser sur cette fronde agricole. De son côté, la Commission européenne a lancé cette semaine les travaux du dialogue stratégique sur l’avenir de l’agriculture, annoncé au mois de septembre par la présidente de l’institution, Ursula von der Leyen.