Publicité

Colère agricole: José Bové dénonce "l'instrumentalisation" de la Coordination rurale et de la FNSEA

L'ancien eurodéputé écologiste José Bové a dénoncé ce lundi 26 février sur RTL "l'instrumentalisation" exercée par les syndicats FNSEA et Coordination rurale de la crise agricole.

"Que ce soit la Coordination rurale ou la FNSEA, il y a une instrumentalisation depuis plusieurs semaines pour faire abolir des règles de bon sens comme la diminution des pesticides", a déclaré José Bové.

"Le monde rural marche sur la tête. On est dans quelque chose de construit pour faire casser toutes les règles (...) ils veulent mutualiser les aides et privatiser les bénéfices, ça ne peut pas marcher", a-t-il ajouté.

"Des écolos traités de tous les noms"

L'ancien député européen a notamment pointé du doigt le président de la FNSEA, Arnaud Rousseau, qui est président du groupe Avril. "Il y a 20 à 25% des agriculteurs qui sont dans une très grande souffrance, qui n'ont pas de revenus et qui sont pris en otages par ceux du business", a-t-il complété.

José Bové a également déploré que "les écolos" ont "souvent été traités de tous les noms, de terroristes, parce qu'il y avait de vraies revendications sur l'agriculture et l'environnement" réaffirmant qu'il s'agit d'une "mise en scène" et d'une "instrumentalisation par les organisations syndicales".

Article original publié sur BFMTV.com