Publicité

Coeurs noirs (France 2) - Nina Meurisse : "Au départ, je n’avais aucun attrait pour les militaires..."

Après une interminable nuit d'attente autour d'un feu de camp, le commando des forces spéciales se prépare à prendre d'assaut un village qui abrite une probable planque de Farès et de Salwa. Alors qu'ils sont installés dans les collines qui encerclent le bourg et surveillent les va-et-vient des habitants, les militaires remarquent le comportement étrange d'un homme à mobylette. Pendant ce temps, Adèle se rend à l'hôpital d'Erbil pour voir son fiancé, l'adjudant Revel. Un médecin l'informe alors de la terrible nouvelle : le jeune homme est décédé d'un choc septique quelques heures plus tôt...

À lire également

Coeurs noirs (France 2) : des révélations sur la saison 2 par Nicolas Duvauchelle ! (VIDEO)

Si l’on devait qualifier la comédienne, « polyvalente » lui collerait à la peau. Petite, Nina Meurisse a étudié la harpe, le piano et le chant, avant de se diriger vers la danse, puis la comédie. Nommée aux César dans la catégorie Meilleur espoir féminin en 2020 pour le film Camille, de Boris Lojkine, elle interprète ici Nina, meilleure snipeuse de l’armée française. Récemment intégrée au commando groupe 45, la militaire doit faire ses preuves face à ses nouveaux coéquipiers et son chef, Martin (Nicolas Duvauchelle). Ce rôle, Nina Meurisse n’y semblait pourtant pas destinée. « Au départ, je n’avais aucun attrait pour les militaires. Je parlerais même de petite répulsion pour ce milieu. Mais j’étais dans un cliché. En les rencontrant, j’ai été impressionnée par leur sensibilité », nous confie-t-elle. Le défi semble être relevé pour la comédienne, qui brille à l’écran. En plus de Coeurs noirs, elle a déployé aussi tout son talent dans la série B.R.I, sur Canal+.

Coeurs noirs, lundi 5 février à 21h10 sur France 2

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi