Coeur de Pirate maman : perte de cheveux, larmes... la chanteuse souffre de dépression post-partum

Devenir maman est un bonheur... mais un bonheur souvent accompagné de petits désagréments. Ce n'est pas Béatrice Martin, alias Coeur de Pirate, qui dira le contraire. Honnête jusqu'au bout des ongles, la chanteuse a dévoilé en toute franchise, sur les réseaux sociaux, qu'elle était actuellement en phase de dépression post partum. Sur les quelques photographies qu'elle a partagées sur son compte Instagram, l'artiste de 32 ans, qui a accueilli son petit Arlo au mois de janvier 2022, a documenté sa détresse émotionnelle sous toutes les coutures.

Larmes incontrôlables, perte de cheveux intempestive, courbes persistantes... Coeur de Pirate porte encore les stigmates de cette grossesse qui a bouleversé sa vie. Et si elle a choisi d'en parler, ce n'est pas pour se mettre en scène mais pour que chacun puisse se reconnaître dans son histoire personnelle. "Pour les gens qui sont dans la même situation que moi, je pense à vous", écrit-elle. Déjà maman de Romy, 9 ans, la chanteuse canadienne a l'expérience des accouchements et des soucis qui peuvent survenir après. Mais chaque grossesse est différente.

Sa fille aînée, Coeur de Pirate l'a eue en 2012 avec le tatoueur français Alex Peyrat. Elle a finalement refait sa vie avec Marc Flynn, un bel homme de Montréal qui travaille au Café Entre-Deux, un comptoir café et vin de la ville. C'est non loin de l'établissement, d'ailleurs, que Béatrice Martin a accouché de son deuxième enfant en janvier dernier....

Lire la suite


À lire aussi

Coeur de pirate, "cheveux gras" et en pyjama : elle se moque de son look de maman épuisée
Laura Lempika : Perte de poids et dépression, confidences post-partum intimes
Kamila (Secret Story) maman pour la 2e fois : Noré, en larmes, évoque un "accouchement terrible"...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles