Le CO2 en cause dans la pire catastrophe de l’histoire de la Terre

·1 min de lecture
Considérée comme la « mère de toutes les extinctions », la crise de l’ère Permien-Trias a vu 96 % des espèces marines et environ 75 % des espèces terrestres disparaître du globe. (image d'illustration)

Il y a 252 millions d'années, la hausse considérable des émissions de CO2 a engendré l'extinction de 75 % des espèces terrestres, explique le HuffPost.

C'est une nouvelle découverte scientifique concernant la pire catastrophe écologique de l'histoire de la Terre. Comme le rapporte le HuffPost, qui se base sur une étude du Pnas, l'une des revues de l'académie américaine des sciences, le CO2 serait en grande partie responsable de l'extinction de l'ère Permien-Trias, il y a 252 millions d'années. Considérée comme la « mère de toutes les extinctions », la crise de l'ère Permien-Trias a vu 96 % des espèces marines et environ 75 % des espèces terrestres disparaître du globe.

Le site d'actualité rappelle qu'en l'espace de 500 millions d'années, la Terre a connu au total cinq extinctions, que l'on définit par la disparition d'un grand nombre d'espèces sur une période de temps relativement courte à l'échelle géologique. Cette extinction de masse durant l'ère du Permien-Trias aurait débuté à cause d'une éruption volcanique dans les trapps de Sibérie, provoquant ainsi une augmentation considérable des émissions de CO2, principalement d'origine volcanique.

Ce phénomène a également entraîné une hausse des températures de 15 °C et une acidification des océans qui ont rendu la planète invivable, expliquent les scientifiques américains. Lors de cette catastrophe écologique, les océans sont devenus des zones mortes et la décomposition des plantes et animaux aquatiques a provoqué des nuages de gaz empoisonné, asphyxiant le vivant.

À LIRE AUSSI« À + 4 ou 5 °C, les impacts du changement climatique pourraient devancer notre capa [...] Lire la suite

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles