Publicité

Combien coûte un divorce ?

Entre les notaires, les avocats, les huissiers, ou le recours au juge, difficile de faire le tri entre les démarches les plus intéressantes et les plus économiques pour mettre fin à un mariage. S’il y a un poste qui a son importance dans ce processus, c’est bien les frais d’avocats. Ils sont souvent mis en avant, au détriment des autres sources de dépenses. En tout cas, une chose est certaine : plus le dossier est complexe, et plus les charges s’avèrent lourdes. Voici donc les infos essentielles pour comprendre combien coûte un divorce, et connaître les actions à privilégier.

Pour un divorce à l’amiable, comptez en moyenne un tarif de 2 000 € pour l'aide d'un avocat, soit 1 000 € par époux. Sans oublier les honoraires à l’heure, qui peuvent aller de 75 € à 450 €, selon les estimations. Le coût moyen d’un divorce implique l’intervention du notaire, chez qui l’enregistrement d’une convention de divorce est facturé une quarantaine d’euros. Il s’occupe aussi de la liquidation et du partage de votre patrimoine conjugal. Une prestation dont le coût varie d’une centaine à plusieurs milliers d’euros. Dans le cas d’un divorce contentieux (en France, un divorce est considéré comme étant contentieux à partir du moment où les conjoints ne savent pas trouver un terrain d'entente concernant la fin de leur union), les parties doivent parfois faire appel à un commissaire de justice, anciennement appelé huissier de justice. Celui-ci doit par exemple procéder à une assignation (signalement du procès (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

De combien peut-on dépasser son découvert autorisé ?
Comment bloquer un prélèvement ?
Combien de temps un notaire peut-il garder l'argent d'une succession ?
Peut-on recevoir un virement bancaire le samedi ?
Quelle sanction pour avoir grillé un feu orange ?