Publicité

Cloverfield : appuyez sur pause à 1 heure et 13 minutes, et regardez bien le ciel

Paramount Pictures
Paramount Pictures

Que vous regardiez Les Aventuriers de l'Arche perdue de Steven Spielberg, Le Bossu de Notre-Dame des studios Disney, Harry Potter à l'école des sorciers de Chris Columbus ou bien n'importe lequel des trois volets du Seigneur des Anneaux, à condition bien sûr d'avoir un sens de l'observation bien aiguisé, vous devriez pouvoir distinguer plusieurs petits détails glissés à l'image par les cinéastes, à l'attention des spectateurs qui s'amuseraient à les chercher.

En effet, nombreux sont les longs métrages de la pop culture à regorger de ce que l'on appelle des easter eggs, c'est-à-dire des références ou des clins d'oeil plus ou moins bien dissimulés, et destinés à être repérés par les plus attentifs des fans.

Intéressons-nous ici à Cloverfield, mémorable long métrage de science-fiction et d'horreur réalisé par Matt Reeves en 2008, et dans lequel un gigantesque monstre s'attaque sans prévenir à la ville de New York.

Dans les dernières secondes du film...

Filmée grâce au caméscope du protagoniste façon found footage, l'action se coupe à la fin du film alors que les personnages se trouvent dans une situation critique. Avant que ne se lance le générique final du long métrage, une ultime séquence, enregistrée environ un mois avant la catastrophe, est alors diffusée à l'écran.

Lire la suite sur AlloCiné

Regardez ce téléphone ! A 28 minutes et 28 secondes du film, un détail caché donne tout son sens à Fight Club

Faites pause à 7 minutes et 32 secondes de Mission Impossible 2, et vous verrez l'une des plus grosses erreurs de l'histoire du cinéma