Publicité

Clermont-OM: des Marseillais appliqués enchaînent une troisième victoire de rang, l'embellie sous Gasset continue

L’OM reçu trois sur trois. Grâce à une victoire convaincante sur la pelouse de Clermont ce samedi lors de la 24e journée de Ligue 1 (5-1), les Marseillais ont appliqué le tarif spécial sous l’ère de Jean-Louis Gasset et font une belle opération dans la course à l’Europe en remontant au 6e rang avant les rencontres de dimanche.

>> Revivez Clermont-OM

Marseille clinique

Toujours invaincu depuis son arrivée sur le banc phocéen (deux succès), Jean-Louis Gasset visait la passe de trois à Gabriel-Montpied ce samedi soir. D’abord pour permettre à l’OM de provisoirement remonter dans le top 6, puis pour préparer idéalement son huitième de finale de Ligue Europa face à Villarreal jeudi (21 heures) au Vélodrome. Malgré une cascade d’absents (Rongier, Veretout, Gigot et Murillo), les Marseillais ont imposé leur domination en mettant un gros rythme face à la lanterne rouge de Ligue 1. Une domination justement récompensée par l’ouverture du score d’Iliman Ndiaye, à l’affût d’un centre de Clauss mal dégagé par Diaw (0-1, 23e).

Le gardien clermontois a empêché la chute libre de son équipe, en se montrant décisif devant une tentative d’Aubameyang et une tête de Sarr claquée au-dessus de sa transversale. Tout en maîtrise, l’OM a su gérer son court avantage à la pause.

Aubameyang en sauveur, la revanche de Clauss

En manque d’inspiration lors du premier acte, les Auvergnats sont revenus avec de meilleures intentions pour faire douter l’OM. Ce qu’ils ont réussi à faire grâce à un ancien marseillais, Bilal Boutobba, auteur de son premier but en Ligue 1 après avoir profité de l’apathie défensive marseillaise dans la surface (1-1, 53e). Un bonheur de courte durée pour les joueurs de Pascal Gastien, qui sont vite retombés dans leurs travers à l’heure de jeu.

L’arrière-garde de Clermont ne s’est pas montrée suffisamment prompte pour empêcher Aubameyang de marquer en deux temps après une tête repoussée par Diaw (1-2, 59e). Les espaces étaient ensuite trop grands et Jonathan Clauss en a profité pour envoyer une lourde frappe sous la barre pour mettre l’OM à l’abri (1-3, 59e) et se rassurer après plusieurs semaines compliquées.

Le rouleau-compresseur en marche, les Phocéens ont corsé l’addition pour enterrer les maigres espoirs clermontois. Entrés en cours de match, Luis Henrique a converti une contre-attaque éclair marseillaise (1-4, 80e), avant que Faris Moumbagna ne montre de la précision pour en ajouter un cinquième (1-5, 90e+2). la soirée parfaite pour les Marseillais, qui regagnent la Canebière avec trois nouveaux points dans l’escarcelle. Une victoire importante pour le classement - l’OM est provisoirement 6e - et pour la confiance avant de retrouver l’Europe et Villarreal dès jeudi.

Article original publié sur RMC Sport